Spirou

Spirou est sans doute l’un des plus anciens personnages de Bande Dessinée encore en activité.

Imaginé par Jean Dupuis, ce groom du Moustic-Hotel prend forme sous la plume de Rob Vel dès 1938. Il tire de cet emploi son costume si caractéristique et reconnaissable et qu’il gardera bien après avoir abandonné son métier de groom. Son nom signifie « écureuil » en wallon, d’où son animal de compagnie Spip.

 

Rob-Vel mobilisé puis prisonnier pendant la Seconde Guerre Mondiale, Spirou se voit confié aux mains de Dumouli, Van Straelen puis à partir de 1940 à Jijé. Puis Rob-Vel revient aux manettes dès 1941. Pendant cette période sa physionomie connait de gros changements. Jijé reprend le personnage à partir de 1943 et lui adjoint le loufoque Fantasio. La série Spirou et Fantasio est née.

 

En 1947, le jeune Franquin reprend le personnage de Spirou et révolutionnera le graphisme de l’univers et de la série. Psychologiquement aussi, le personnage subit des transformations importantes : il perd sa bonne humeur et ses aventures sont plus sérieuses. Il fait preuve d’un altruisme marquant : il est de son devoir de combattre les bandits et de renverser les méchants.

A la fin des années 60, Spirou troc son costume de groom pour une mode vestimentaire plus commune, mais toujours rouge.  Il se laisse même pousser les cheveux pour être dans l’air du temps des années 70. Cette période où il est dessiné par Fournier est marquée par les préoccupations écologiques du héros. 

 

Au début des années 80, Charles Dupuis veux augmenter la présence de Spirou dans le journal. Le personnage est donc confié à plusieurs auteurs Nic et Cauvin, Tome et Janry, et Yves Chaland. Suite à une intervention de Franquin, Charles Dupuis confie finalement les rennes de Spirou au duo Tome et Janry qui apporteront un graphisme plus iconoclaste à la série, Spirou se révélant plus humain : sarcastique et  amoureux. Les repreneurs ultérieurs, Morvan et Munuera, Vehlmannn et Yoann continueront à humaniser le héros.

Spirou est petit, vif et sportif. Espiègle, quasi toujours positif. Spirou va de l'avant. C'est le stéréotype du héros modèle, sobre et non-fumeur.

Spirou se reconnaît aisément grâce à son costume de groom rouge, qu'il porte où qu'il se trouve. Le costume sera par la suite modifié, tout en conservant sa couleur rouge.

© Rob-Vel, Jijé, Franquin, Fournier, Nic et Cauvin, Tome et Janry, Morvan et Munuera, Yoann et Vehlmann

Contact

 

Edition Originale

5 rue Joseph Rivière

F-92400 Courbevoie | France​


T: +33 (0)6 33 01 90 86

 

info@éo.com

Suivez-nous !

  • Facebook Social Icon
  • Wix Twitter page

V2.03 © 2019 by éo created with Wix.com