Les Brothers

Depuis 2 ans, Franquin est en pleine dépression. Il délaisse la série Spirou & Fantasio et ne se consacre plus qu’à la demi-planche hebdomadaire de Gaston Lagaffe.  Charles Dupuis le presse de reprendre Spirou & Fantasio. Aussi, à travers 'Bravo les Brothers', il s’attelle à une nouvelle histoire, plus simple, sans fantastique, sans politique, sans exotisme ni science-fiction. Il crée d’abord le dresseur Noé avant de créé les Brothers qui sont trois pour individualiser chacun d’eux. Franquin a depuis longtemps intégré des singes dans ses histoires (L’héritage de Spirou, Le gorille a bonne mine). Avec les Brothers, il pousse la caricature animale jusqu’au bout sans tomber dans l’anthropomorphisme.

Il dessine une histoire humoristique, multipliant les gags et les situations burlesques proches du Screwball comedy des années 1930-1940 et caricature les personnages : Gaston Lagaffe offre ces trois singes à Fantasio pour son anniversaire. Ces animaux de cirque vont cumuler les facéties et les tours au sein de la rédaction du journal Spirou, mettant à mal les pauvres nerfs de De Mesmaeker, Boulier, Fantasio (qui finit par prendre des antidépresseurs) et même Spirou, lui-même pourtant si calme et si parfait d’habitude. Fantasio, au bout du rouleau prend des tranquillisants qui le mettent dans un état second. Franquin s’amuse de ce personnage drogué. Les Brothers sont représentés en singes de la sagesse alors qu’ils cumulent les clowneries.

Fantasio dans ce récit, ainsi que dans tout l’univers de Gaston Lagaffe, est plus sérieux, rabat-joie et passe son temps à perdre son calme face aux facéties de Gaston. Alors qu’il est souvent lui-même fantaisiste et gaffeur en compagnie de Spirou.


Les Brothers et Noé, dont Franquin avait gardé les droits, vont connaître une deuxième carrière dans les années 1980-1990 dans la série Marsupilami. Sous l’impulsion de Yann, ces personnages vont jouer un rôle important dans trois épisodes : Mars le noir, Fordlandia et L’or de Boavista.

 

En 2011, Isabelle Franquin, la fille d'André, et Frédéric Jannin, dessinateur qui a collaboré à plusieurs reprises avec André Franquin, vont s'atteler à la restauration des couleurs de Bravo les Brothers pour une édition spéciale de l'histoire. Ils vont partir des planches originales de l'histoire pour bien saisir le trait de l'auteur et retrouver des détails qui avaient disparus lors des précédentes impressions. Ils vont aussi essayer de rendre les couleurs cohérentes avec la continuité de l'œuvre d'André Franquin. Ainsi à la planche n°1, ils vont s'apercevoir que le fauteuil est déjà apparu dans des précédentes aventures de la série quand Spirou est chez lui. Ils vont donc colorier les murs de la même couleur que ceux présent dans des histoires précédentes. Ils vont aussi rendre les couleurs des objets de bureaux cohérent avec celle du catalogue annuel Manufrance de l'époque qu'André Franquin consultait pour dessiner la rédaction. Les différents plans vont aussi être découpés pour éviter que les couleurs soient les mêmes alors que les personnages ne sont pas dans le même lieu, c'est ainsi le cas entre le parc et le zoo où la couleur du sol a été modifiée pour les différencier.

© Franquin

Contact

 

Edition Originale

5 rue Joseph Rivière

F-92400 Courbevoie | France​


T: +33 (0)6 33 01 90 86

 

info@éo.com

Suivez-nous !

  • Facebook Social Icon
  • Wix Twitter page

V2.03 © 2019 by éo created with Wix.com